logo KebekJobs le site de l'emploi au Québec

Reconversion : combien ça coûte ?


Reconversion : combien ça coûte ?

Prendre la décision de se reconvertir et de donner une nouvelle orientation à sa carrière nécessite de bien se préparer et de tenir compte de tous les facteurs y compris le financement qui est un élément clé dans cette équation. Qu'on opte pour un nouveau poste de salarié dans une entreprise ou qu'on prévoit de se lancer dans les affaire en tant qu'auto-entrepreneur, la reconversion est une affaire sérieuse qui requiert une étude bien approfondie.

Il est très fréquent que la reconversion requière de suivre une formation qui nécessite des fonds pour la financer. En plus il faut tenir compte du cas où la formation aura lieu alors que la personne est toujours en poste ou non. En d'autres termes il faut bien estimer le prix de la reconversion professionnelle. L'estimation du coût de la formation professionnelle doit tenir compte de la prise en charge par certains organismes d'une partie ou de la totalité des frais ou bien si la dépense sera totalement assumée par le salarié.

Le budget de la formation varie en fonction du profile du candidat, son cursus universitaire initial mais globalement elle se situe entre 5000 et 20000 euros. Il va sans dire que la formation se révèle moins couteuse pour les cadres dotés d'une formation initiale très solide et qui n'ont besoin que d'un complément de formation pour réussir leur reconversion. Alors que pour les personnes ayant un niveau de formation faible, elles peuvent dépenser une petite fortune pour acquérir de solides connaissances.

Il est donc impératif de procéder à une estimation minutieuse du budget nécessaire à la formation, en tenant compte du salaire actuel et de voir si la reconversion aura lieu durant le temps libre de l’employé, si ce dernier va pouvoir bénéficier d'aides ou de subventions, etc. Il faut aussi tenir compte qu'un cursus universitaire revient beaucoup moins cher que celui d'une école, et qu'une formation à distance est plus abordable qu'en présentiel.

En plus du financement de la formation proprement dite, il ne faut pas négliger les dépenses annexes comme le matériel informatique, la connexion internet, les manuels, les frais d'inscriptions à des examens, etc. Un autre point mérite également d'y réfléchir longuement avant sa reconversion est l'impact de celle-ci sur la retraite et la protection sociale en fonction du fait qu'il garde son statut salarié ou non. Il est donc important d'étudier chaque détail minutieusement et de bien se préparer afin de pouvoir réussir son projet de reconversion en tenant compte de toutes les variables.